Recherche TON cours d'italien  écoles

Offerta Formativa
NEWS

L'italien e l’Accord d'Intégration

CONNAÎTRE L’ITALIEN POUR VIVRE ET TRAVAILLER EN ITALIE L’Accord d'Intégration   L’Accord d'Intégration est un contrat entre le ressortissant immigré séjournant régulièrement dans le pays et l'État italien. L’Accord est signé par les ressortissants étrangers âgés de plus de 16 ans , entrés en Italie pour la première fois après le 10 mars 2012, qui présentent la demande de Permis de séjour d'une durée non inférieure à 1 an.   Qui ne doit pas signer l’Accord d'Intégration ? Ne doivent pas signer l’Accord d'Intégration : -           Les mineurs de moins de 16 ans ; -           Les mineurs non accompagnés sous tutelle ; -           Les victimes de la traite, les personnes victimes de violence ou d'exploitation grave. -           L'étranger atteint de maladies ou de handicaps susceptibles de limiter gravement son autosuffisance ou de déterminer de très sérieuses difficultés d'apprentissage linguistique et culturel, attestés par certificat délivré par une structure sanitaire publique ou par un médecin conventionné avec le Service sanitaire national.   Quand signer l’Accord d’Intégration? Au moment même où vous ferez votre demande de Permis de séjour, à la Préfecture ou à la Questura, il vous sera demandé de souscrire l’Accord. Vous pourrez le lire dans votre langue et il vous sera donné une copie que vous devrez conserver.      À quoi vous engagez-vous en signant l’Accord d'Intégration ? Les engagements prévus par l’Accord d'Intégration sont au nombre de 5 : 1.        Connaître les principes fondamentaux de la Constitution de la République italienne ainsi que de l’organisation et du fonctionnement des institutions publiques en Italie (par ex. les élections politiques, le Gouvernement, la Chambre des députés, la Commune , les Régions, etc.) ; 2.        Apprendre la langue italienne parlée au niveau A2 au moins ( voir les niveaux du Cadre européen Commun ) ; 3.        Connaître la vie civique en Italie, notamment comment fonctionne le système sanitaire, l'école, les services sociaux, l’organisation du travail, le système fiscal, etc. 4.        Envoyer ses enfants à l'école dans le respect de l'obligation de scolarité ; 5.        Déclaration d'accord avec la Charte des valeurs de la citoyenneté et de l'intégration (voir Ministère de l'Intérieur )   Des “crédits” sont prévus pour chacun de ces engagements à savoir un nombre précis de points à atteindre pour obtenir le Permis de séjour. Quelle est la durée de l’Accord d’Intégration? L’Accord a une durée de deux ans, qui pourra être prolongée d’un an. Un mois avant l’échéance des deux ans le Guichet Unique vérifiera le total des « crédits » que vous aurez cumulés, ils devront être supérieurs ou égaux à 30. - Si à l’échéance des deux ans vous n’avez pas cumulé 30 crédits, l’accord sera prolongé d’un an encore aux mêmes conditions ; - Si vous n’êtes pas en possession de la documentation démontrant que vous avez obtenu les crédits, vous pouvez demander  à être soumis à un test de connaissance de la langue italienne, de la culture civique et de la vie civile en Italie; - Si vous n’avez  pas les crédits et soit vous ne vous soumettez pas au test soit vous ne la passez pas, l’Accord n’aura pas été respecté pour manquement ce qui entrainera la révocation du permis de séjour ou le refus de son renouvellement .           Quelle est la première chose que vous devez faire dès que vous avez signé l’Accord? Dès que vous avez signé l’Accord, 16 points vous seront reconnus. En fréquentant le cours gratuit d’éducation civique, les points seront confirmés au contrôle de l’accord, en passant le test.     Comment faire pour fréquenter le cours d’éducation civique? La Préfecture o la Questura, cela dépend d’où vous avez fait votre première demande de permis de séjour, vous donneront un rendez-vous pour pouvoir participer au cours. Le rendez-vous pourra soit être donné immédiatement, au moment de la signature de l’Accord, soit vous pourrez le vérifier ici.   Si vous n’arrivez pas à fréquenter le cours d’éducation civique, que se passe-t-il? ATTENTION! Si vous n’arrivez pas à fréquenter le cours 15 points vous seront enlevés!! Et vous n’aurez  pas la possibilité de faire à nouveau le cours à l’avenir. Si vous savez déjà que ce jour vous ne réussirez pas à y aller, vous devez le communiquer soit  avant la date du cours soit à la date du cours en cas de maladie ou d’engagement imprévu de travail et avoir un document qui atteste la véridicité de ce que vous avancez. Par exemple si vous êtes malade, vous devez avoir un document d’un médecin, ou bien si vous ne pouvez pas venir pour des raisons de travail vous devez avoir un document de votre employeur. Les communications doivent être envoyée à l’adresse de poste électronique suivante accordo.integrazione.pref_milano@interno.it . Vous devez y indiquer toujours: 1)      l’Identifiant de l'Accord 2)      le Code fiscal 3)      l’Etat civil 4)      L’adresse de l’école à laquelle vous deviez fréquenter le cours     Quel est le nombre de crédits accordés pour la connaissance de la langue italienne ? L’Accord d'Intégration vous demande de connaître l’italien parlé au niveau A2 au moins dans les 2 ans à compter de la signature, avec la possibilité de proroger ce délai jusqu'à un maximum de 3 ans. Pour le niveau A2, vous devez par exemple pouvoir poser des questions et répondre à des questions sur vous, votre famille, votre travail, la ville dans laquelle vous vivez, ce que vous voulez acheter et ce dont vous avez besoin, etc. Ci-après, le nombre de crédits que vous obtenez selon votre niveau de con naissance de l'italien :   niveau A1 (langue parlée seulement) -->     10 crédits reconnaissables niveau A1 -->     14 crédits reconnaissables niveau A2 (langue parlé eseulement)  -->    20 crédits reconnaissables niveau B1 (langue parlé seulement)-->     26 crédits reconnaissables niveau B1  -->      28 crédits reconnaissables niveaux supérieurs à B1  -->    30  crédits reconnaissables     Que devez-vous faire pour apprendre la langue italienne ?   Pour apprendre l’italien, vous pouvez suivre un cours. Vous pouvez chercher dans le Portail milano.italienstranieri.org le cours le plus conforme à vos besoins et à vos exigences (pour ce qui est du niveau, des horaires, de la proximité par rapport à votre domicile, le coût plus ou moins élevé) Attention: LES COURS NE D ÉLIVRENT PAS TOUS UN DOCUMENT VALANT POUR L’ATTESTATION DU NIVEAU D'ITALIEN QUE VOUS AVEZ ATTEINT !   Quels sont les cours qui délivrent l’Attestation ? L’Attestation est un document - différent de la “certification” - qui démontre que vous connaissez la langue italienne jusqu'à un niveau donné. L’attestation est délivrée par : -           Les CTP, Centres Territoriaux Permanents ( voir Liste ) ; -           Les cours conventionnés avec “Vivere in Italia” (pour la liste complète, consultez www.vivereinitalia.eu )       AU CAS O Ù VOUS NE RÉUSSIRIEZ PAS À OBTENIR LES ATTESTATIONS DE CONNAISSANCE DE LA LANGUE ITALIENNE ET DE PARTICIPATION AUX COURS D'ÉDUCATION ET D'INFORMATION CIVIQUE, LE GUICHET UNIQUE D'IMMIGRATION VOUS OFFRIRA, LORSQUE VOUS DEVREZ RENOUVELER VOTRE PERMIS DE SÉJOUR, LA POSSIBILITÉ DE PASSER UN TEST POUR ÉVALUER LES COMPÉTENCES ACQUISES DIFFÉREMMENT.  

Les Niveaux du CEC

Qu'est-ce que Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL)?C'est un document qui fournit une base commune à toute l’Europe pour l'élaboration des programmes, des examens, des livres de texte etc. pour l'enseignement des langues modernes. Le CECRL décrit ce que la personne qui étudie une langue doit apprendre et les capacités qu'elle doit acquérir pour réussir à communiquer avec ceux qui parlent cette langue. Le CECRL trace enfin une séquence échelonnée de niveaux communs de référence permettant de décrire avec précision la compétence acquise par la personne qui apprend une langue autre que la sienne. Les niveaux du CECRL sont au nombre de 6 et sont utilisés partout en Europe. Que sont les niveaux A1, A2, B1, B2 etc. ?Ce sont les niveaux de connaissance d'une langue (en l'occurrence la langue italienne) définis par le Cadre européen commun. Le CECRL présente six niveaux généraux qui semblent couvrir correctement l'espace d'apprentissage de la langue :-    A1, Niveau de découverte-    A2, Niveau de survie-    B1, Niveau seuil -    B2, Niveau avancé-    C1, Niveau d'autonomie-    C2, Niveau de maîtriseLes niveaux A1 et A2 correspondent notamment à un niveau élémentaire, les niveaux B1 et B2 à un niveau intermédiaire, les niveaux C1 et C2 à un niveau avancé.Ci-après, nous présentons l'échelle globale qui permet - grâce à ses 6 niveaux, du plus élémentaire au plus avancé - de savoir combien et comment une personne connaît une langue.Tab. 1. Niveaux communs de référence : échelle globale Niveau avancé C2 L'apprenant est capable de comprendre sans effort pratiquement tout ce qu'il écoute ou lit. Il peut résumer des informations tirées de différentes sources, orales ou écrites, restructurant dans un texte cohérent les thèmes et les éléments d'information. Il s'exprime spontanément et couramment, avec précision. Il fait explicitement de fines nuances de sens, même dans des situations plutôt complexes. C1 Il peut comprendre une vaste gamme de textes complexes et plutôt longs et sait en tirer jusqu'à leur signification implicite. Il s'exprime d'une façon courante et spontanée, sans efforts excessifs pour chercher ses mots. Il se sert de la langue d'une manière fuide et efficace pour des buts sociaux, académiques et professionnels. Il peut s'exprimer dans un texte clair, bien structuré, axé sur des questions complexes montrant ainsi sa capacité à maîtriser les structures discursives, les liaisons et les mécanismes de cohésion. Niveau intermédiaire B2 Il peut comprendre les idées fondamentales de textes complexes sur des sujets tant concrets qu'abstraits, y compris les discussions techniques de son secteur de spécialisation. Il est capable de communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance qui rend l'interaction normale avec un interlocuteur facile et détendue. Il peut écrire des textes clairs et détaillés sur une grande gamme de sujets, exprimer une opinion sur un thème d'actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités. B1 Il peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s'il s'agit de sujets familiers concernant le travail, l'école, les loisirs, etc. Il se débrouille dans de nombreuses situations qui peuvent se présenter en voyageant dans une région où est parlée la langue en question. Il est capable de rédiger des textes simples et cohérents sur des sujets qui lui sont familiers ou qui l'intéressent. Il peut décrire des expériences et des événements, des rêves, des espoirs, des ambitions, il peut exposer rapidement des raisons et donner des explications sur des opinions et des projets. Niveau élémentaire A2 Il réussit à comprendre des expressions et un vocabulaire très fréquent relatifs à ce qui le concerne de très près (par ex.des informations essentielles de soi-même, de sa famille, les achats, l'environnement proche, le travail). Il réussit à communiquer dans le cadre d'activités simples et de routine n'exigeant qu'un échange d'informations simple et direct sur des sujets connus et courants. Il parvient à décrire en termes simples des aspects de son vécu et de son milieu ainsi que des éléments se référant à ses besoins immédiats. A1 Il peut comprendre et utiliser des expressions familières très courantes du langage quotidien et des phrases simples pour faire face à des besoins concrets. Il sait se présenter et présenter d'autres personnes, il est capable de poser des questions pour obtenir des informations personnelles et de répondre à des questions analogues (le lieu où il habite, les personnes qu'il connaît, les choses qu'il possède). Il peut interagir d'une manière simple à la condition que son interlocuteur parle lentement, clairement et qu'il soit disposé à collaborer. Extrait : Conseil de l'Europe, Cadre européen commun de référence pour les langues: apprentissage enseignement, évaluation. Traduit de l'anglais par Franca Quartapelle et Daniela Bertocchi © La Nuova Italia, Florence 2002 Comment comprendre à quel niveau j'appartiens ?En général, lorsque vous vous inscrivez à un cours, vous passez un test d'entrée qui sert à indiquer votre niveau. Indépendamment de quoi, si vous voulez connaître ce niveau, vous pouvez également vous soumettre à un test en ligne sur-    le site de l’Université de Sienne,-    le site de l’Université de Pérouse.Que faut-il entendre par niveau pré-A1, pré -base, débutant etc. ?Le Niveau de contact A1 est le niveau le plus bas susceptible de produire une langue. Le Conseil National Suisse de la Recherche Scientifique, qui a élaboré et gradué les descripteurs du CECRL, a défini un niveau d'utilisation de la langue limité à l'exécution de tâches qui correspondent aux besoins qu'ils ont exprimés, recourant à une série de moyens linguistiques tout à fait retreinte et élémentaire. Le niveau “pré-A1” ou “ pré-base” pourrait correspondre au niveau pour “Débutants” et déterminer une série d'objectifs utiles à la personne qui en est au tout début du processus d'acquisition d'une langue (par ex. celle qui peut faire de simples achats, indiquant de la main ou s'aidant d'autres gestes à l'appui de la verbalisation, celle qui peut utiliser des formes élémentaires de salutation, etc.).Si vous voulez chercher une école sur la base du niveau, sélectionnez ci-dessous.Cours Niveau débutantCours Niveau A1Cours Niveau A2Cours Niveau B1 et B2Cours Niveau C1 et C2

Les écoles les plus actifs de Italianostranieri

Icônes: faire une recherche avancée
News